PROJET CHILDFUND

Dans la cadre de la réduction efficace et sensible des cas des maltraitances des enfants accusés de la sorcellerie et les enfants en difficultés, le centre olame a organisé un atelier de plaidoyer auprès des autorités locales et leaders communautaires ce vendredi 10 mai 2019 au sein du centre de formation du centre olame.

La participation était de 25hommes et femmes autorités locales et leaders communautaire entre autres : les responsables femmes de différentes paroisses, les chefs des différents quartiers de la ville, les responsables des différentes écolées de la ville etc. »Les enfants sont maltraités dans notre société ; ils sont violer, chasser à l’école pour non-paiement des frais scolaire, torturer par les enseignants, la maltraitance domestique les poussent à aller dans la rue et devenir enfant de la rue, ils sont maltraités par les passagers de la rue en leurs donnant les travaux lourds … » selon IRANGA CHRISTEL assistante au Programme au sein du centre olame et représentante de la directrice au sein de cet atelierSelon les représentants du foyer EK’ABANA, leur foyer est une institution qui à caractère social et qui s’occupe des enfants en situations difficiles et des filles accusées de la sorcellerie en particulier.Apres un long débat entre les participants et les intervenant, l’atelier c’est clôturé par un compromis qui stipule que le centre olame et le foyer EK’ABANA vont faire un plaidoyer porte à porte dans les familles des différents enfants victimes de la maltraitance.

Don de Dieu MUTEBU (Rapporteur)

1 thought on “PROJET CHILDFUND

Leave a Reply