Catégorie : Non classé

LUTTE CONTRE COVID-19 GRACE A L’APPUI DE MISSIO Autriche

Le monde a connu depuis le mois de Décembre 2019, un nouveau virus du nom de corona (covid-19), une pandémie mortelle et très contagieuse, qui s’est manifestée en premier lieu en Chine, et s’est vite répandue dans d’autres pays du monde.

Le Centre OLAME Bukavu, voyant que la population vit malheureusement sous le seuil de pauvreté et qui les oblige à vivre « au taux du jour », a lancé une série d’activités grâce au soutien financier de MISSIO Autriche.

Une formation de 30 points focaux a été organisée en date du 25 Mai 2020  à la Maison de formation du Centre OLAME. Cette formation portait sur la protection contre le Corona virus et la lutte contre les autres maladies hydriques, sur la gestion des plaintes de la population et sur les alertes.

Les femmes des différents groupes de solidarité produisent chaque semaine des spots de sensibilisation et nous les diffusons chaque lundi sur les ondes de la Radio MARIA de 15H30 à 16H00 ;  cela permet à la population de s’exprimer sur le processus de riposte contre la COVID-19 mis en place par le Gouvernement (National et Provincial). Chaque émission est clôturée par une formulation des recommandations qui aident le Centre OLAME à mener des Plaidoyers auprès des autorités locales.

En date du 29 juin, une Distribution des kits de secours constitués des masques, des savons durs, de la farine de Maïs et haricots a été faite aux personnes en difficultés pendant cette période où la crise alimentaire sévit dans le chef des ménages de la population locale.

Pour finir, nous vous informons que le Centre OLAME continue avec les sensibilisations dans les groupes de solidarité et l’identification des besoins de ces groupes car dans un bref délai il y aura une aide financière qui sera distribuée aux membres de ces groupes dans le but de fabriquer des savons, des cache-nez et faire la Production des cultures maraichères.

Visite de la Directrice siège CAFOD (Mme. Christine) au Centre OLAME

Ce jeudi 18Juillet 2019, le centre OLAME a connu la visite de Madame CHRISTINE directrice Siège Londres de CAFOD accompagnée de son directeur au niveau Africain et son directeur Pays Monsieur BERNARD

Après la mis en place dans la salle de réunion de la direction, l’écoute des cas des victimes des VSBG a été fait par Madame Christine dans la Maison de conseils. Parmi ces personnes écoutées on trouve; une femme victime de viol, un homme blessé de guerre, les enfants nés du viol et enfants accusés de la sorcellerie

En suite, une présentation du power point a été exposé à nos visiteurs pour montrer comment le centre OLAME répond aux défis de la population puis une vidéo qui parle des activités du centre OLAME a été suivi pendant quelques minutes

La journée a pris fin avec une visite guidée dans nos installations du centre OLAME; l’endroit où les femmes fabriquent des savons et briquettes écologiques , l’atelier de coupe et couture des femmes handicapées et le restaurant du centre olame comme point de chute

Journée du 08 Mars 2019

La journée du 08 mars 2019 célébrée sous le thème « même regard, même avenir, égalité de chance » a connu la participation des femmes du bureau du Centre OLAME à travers plusieurs activités, dont :

  • La célébration de cette journée dans trois paroisses urbaines, Nguba, Ibanda et Kadutu ; où les femmes de ces paroisses notamment celles d’Ibanda et Nguba ont accueillies leurs jumelles rurales avec qui elles ont partagés leurs expérience en matière pastorale et autonomisation de la femme.Certains événements ont été marquants ; à Kadutu les mamans ont offert 1900$USD pour les spéciales mamans et à Ibanda les mamans ont offert un pagne à chaque femme venue des paroisses rurales.
  • Participation à la marche de plaidoyer organiser par la division du genre allant de la maison de la femme à la botte jusqu’à la place de l’indépendance en vue de rendre effectif l’article 14 de la constitution de la RD Congo.
  • Apostolat auprès des enfants en difficulté de paiement des frais de soins après avoir reçus les factures pendant plus d’un mois. Au total 15 factures ont été payé dont 3 à la clinique universitaire et 12 à l’hôpital Général Dr RAU / CIRIRI.