LANCEMENT DES TRAVAUX DE RENOVATION DE L’UNITE DE PRODUCTION DE LA FARINE DE SEVRAGE MASOSO

Trois ans après l’incendie survenu aux bâtiments de l’extension du Centre de Production pour l’Amélioration de l’Alimentation (CEPRAMAL), le Centre Olame vient d’obtenir auprès de la Coopération Allemande via le Fonds pour la Consolidation de la Paix, un appui pour la réhabilitation du dit centre.

C’est ce jeudi 21 Août 2014 que le lancement des travaux a eu lieu au site de l’Université Officielle de Bukavu, étant aussi un de site à réhabiliter par le Fond pour la Consolidation de la Paix, en présence de l’autorité provinciale et d’autres invités. C’est l’entreprise de construction « CAIRE » qui a été sélectionnée pour réaliser ces travaux. Le montant alloué pour ce travail qui va durée une année, à partir de Septembre 2014, est de 185.000$.

En effet, la réhabilitation de l’unité de production de la farine de sevrage « Masoso » se réalise dans le cadre de la convention signée entre le Ministère du Plan de la RD Congo et la Banque Allemande de Développement qui stipule qu’une partie des fonds alloués au Fonds pour la Consolidation de la Paix soit utilisée pour financer des projets à caractère social et économique au Sud – Kivu. C’est ainsi que parmi les infrastructures choisi pour bénéficier de ces fonds figure le CEPRAMAL, qui produit la farine de sevrage Masoso (Maïs – Sorgo – Soja).

Pour rappel, le Centre Olame avait mis en place cette unité de production depuis 1984 une usine de transformation des produits agricoles. Ce centre de production a travaillé en synergie avec d’autres Centres de Transformation, dont celui de Murhesa et de Birava pour lutter contre la malnutrition protéique en approvisionnant les zones de santé en farine de sevrage composé de Maïs – Sorgho – Soja dans le Kivu. Contre vents et marées, le Centre Olame a réussi à stabiliser l’unité de production pendant une trentaine d’années avec un personnel approprié.

Dans son mot de circonstance, la directrice du Centre Olame a remercié le gouvernement allemand et le Ministère National du Plan, pour avoir retenu la réhabilitation de l’unité de production de Masoso parmi les infrastructures prioritaires. Pour Mlle Mathilde MUHINDO, ce geste est arrivé au moment où la nation congolaise est en pleine reconstruction et rénovation. Elle l’a paraphrasé en disant « pour construire un pays fort, il faut des hommes forts et intelligents, donc bien nourris dès le bas âge ». Disons que l’unité de production de la farine de sevrage s’inscrit dans la vision du Programme National de Lutte contre la Malnutrition et tire ses racines dans l’article 47 de la Constitution de la RD Congo qui garantit le droit à la santé et la sécurité alimentaire à tout citoyen. Elle s’insère aussi dans la politique nationale et provinciale de développement à travers le Document Stratégique de Réduction de la Pauvreté qui traite des Stratégies de croissance et de réduction de la pauvreté (version de Janvier 2007).

Le Centre Olame espère relancer les activités de cette unité de production, qui sera équipé en nouvelles machines et performantes dès la fin des travaux. Il souhaite également poursuivre son implication et sa collaboration avec d’autres institutions pour apporter sa contribution à la réduction de la malnutrition à partir des produits locaux.

1 thought on “LANCEMENT DES TRAVAUX DE RENOVATION DE L’UNITE DE PRODUCTION DE LA FARINE DE SEVRAGE MASOSO

  1. Ping : 1controllers

Comments are closed.